• Pot-au-Feu •

Dernière mise à jour : 30 mai

Le Plat du bonheur simple

Il suffit de prononcer son nom et les yeux s’illuminent. Il provoque une envie irrésistible de se mettre autour d’une table, en famille ou entre amis, pour le voir arriver, fumant et odorant, dans sa belle cocotte dans laquelle chacun va se servir. Car il est le plat convivial par excellence, celui qui réchauffe les cœurs et les corps, celui que tout le monde aime, des bourgeois aux paysans, dans les villes ou dans les campagnes, en France comme ailleurs. Il est devenu notre plat national, aimé du Général De Gaulle comme du grand Goethe, de Maupassant et de Paul Bocuse qui le qualifiait comme « le plat du bonheur dans la simplicité ».


L’origine

Il vient de la nuit des temps, du jour ou notre lointain ancêtre à plonger sa viande de chasse dans un pot d’eau chaude pour la faire bouillir. En y rajoutant quelques légumes, le pot-au-feu est né. Au XIIème siècle, on l’appelle pot-à-fu, et il apparait pour la première dans le Dictionnaire de l’Académie en 1798 sous le nom de pot-au-feu. Il désigne alors des viandes de bœuf bouillies longuement et à petit feu, avec des légumes (navets, carottes, céleri, poireaux, pommes de terre… ;), des aromates (ail, laurier, thym, girofle…), auxquels on ajoutera plus tard un os à moelle.




Notre vidéo avec le chef du restaurant BATIFOL qui nous explique tout !



Retrouver le BATIFOL

5 rue du 8 mai 1945 75010 Paris, FRANCE

www.batifol.paris

tél : 01 42 05 20 02



 

Happiness in a simple way.

Suffice to say “pot-au-feu” and suddenly everyone wants to sit around the table, friends or family, to smell the delicious perfumes coming from the steaming big plate with the meat and the vegetables. It is the family dish by essence, keeping warm the hearts and the bodies, loved by everybody, the rich and the poor ones, in the cities and in the countries, in France like everywhere else. It was the favourite dish of General De Gaulle, of german writer Goethe, and Paul Bocuse said “it is a dish that brings happiness in a simple way”.


Originally …

It comes from the beginning of times, when our ancestor boiled a piece of meat in hot water. Putting some vegetables in it and the pot-au-feu was born. Closer to us, the name “pot-au-feu” appears for the first time in France in the “Dictionnaire de l’Académie” (1798), defining it as “beef meat slowly boiled with vegetables (carrots, turnips, leeks, potatoes, celery…), herbs (garlic, thyme, laurel, cinnamon)”. Later on, a bone marrow was served by the side.




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout