L’Agneau pascal

L'agneau Pascal

Période de confinement, situation exceptionnelle ! Ce n’est pas grave !! www.foodsaga.fr la 1ère web serie créée en janvier 2020, peut poursuivre la diffusion de ses épisodes grâce à l’application @zoom. En France ou ailleurs, dimanche 12 avril 2020 nous serons nombreux à nous retrouver autour d’une table, pour déguster le traditionnel et religieux Agneau pascal, un plat qui a traversé les siècles. @patrick faus (Paris) et @olivia goldman (Levallois Perret) se sont retrouvés en vidéo conférence avec le chef étoilé @julien Allano (Grignan), pour vous raconter l’histoire de l’Agneau Pascal. C’était une grande première, un épisode sans fioriture ! Merci de nous suivre et de partager.Prenez soin de vous.L’équipe @food sagaDuring this confinement, the situation remains non-standard !Let’s do not worry about it too much. www.foodsaga.fr, launched in January 2020, is going to release some episodes using @zoom apply. In France and elsewhere, this Sunday april the 12th 2020, a lot of us will meet around a table to eat this religious and traditional meal around the Easter lamb, that has gone through many centuries.It is a first for us and for you, without flourish.Thanks a lot for following us and share with others.Take care and stay bright !The Food saga team. #stories, #histoire, #cuisine, #Pâques, #agneauPascal, #religion, #traditions, #foodsaga, #PatrickFaus, #gourmetsandco, #oliviaGoldman, #Lespetitspapiersdolivia, #julienAllano, #leClairDeLaPlume, #villeDeGrignan, #laDrome, #cook, #chef, #food, #kitchen, #moise, #pessah, #leChrist, #jesus

Publiée par Food saga sur Jeudi 16 avril 2020

Symbole éternel du repas de Pâques

Chef : Julien Allano – Le Clair de la Plume (*Michelin) – Grignan (Drôme)

Peu de plats, dans l’histoire de la cuisine, peuvent se targuer d’une durée de vie aussi longue en ayant traversés les siècles depuis les origines de la Bible. Car la rencontre de l’agneau et de l’homme commence au moment de la traversée de la Mer Rouge par les familles juives fuyant l’Egypte. En ce jour fondateur, chaque famille sacrifia un agneau. Ce rituel se retrouvera à l’instauration de la Pâque par Moïse et Aaron où chaque maison devait sacrifier un agneau au coucher du soleil, et le manger la nuit même, rôti au feu, accompagné de pain sans levain et d’herbes amères.

La chrétienté s’est emparée de ce symbole allant même jusqu’à associer le sacrifice de l’agneau à celui du Christ sur la croix. Pâques, dans ces temps anciens, se nommait « Fête de l’agneau pascal ».

Ce signifiant religieux s’est poursuivi à travers les siècles, principalement dans le sud de l’Europe, en France plus particulièrement où cette tradition fut longtemps très vivace. Dans les villages, du Moyen Age jusqu’au XVIIIème siècle, on faisait cuire l’agneau entier dans le four du boulanger et chacun ensuite prenait sa part. Un partage convivial et gourmand par excellence !

Ces repas de Pâques demeurent très courants de nos jours en Provence où le gigot pascal se nomme le menoun, cuit au four, arrosé d’huile d’olive et de thym.

En Corse, un proverbe résume parfaitement cette fidélité insulaire à la tradition : « Caprettu natale, agnellu pasquale », « cabri à Noël, agneau à Pâques ».

Louis XIV, le plus gourmet de nos rois, ne manquait pas l’agneau pascal qu’il servait à Pâques sous le nom d’« Agneau à la royale ».

Épaule ou gigot, à chacun son goût. Pour la race, le chef choisit le plus souvent l’agneau de Sisteron en Provence. Dans le beau village de Grignan, rendu célèbre par la Marquise de Sévigné qui venait rendre visite à sa fille, son restaurant Le Clair de la Plume est le rendez-vous des gourmets de toute la France et même plus loin. Récemment ouvert, son bistrot « Le Bistrot Chapouton » ne désemplit pas.  Il faut dire que l’homme est sympathique, avenant, et surtout a du talent à revendre.

Sa maison, ancienne résidence d’été de l’Ambassadeur du Canada en France au début du siècle dernier, a gardé tout le charme de cette époque. Un jardin entouré d’un petit muret surmonté de grilles, des allées en gravier, et quelques tables à l’ombre des arbres. Le restaurant gastronomique est situé sur une belle terrasse avancée sous une verrière qui s’ouvre sur le jardin aux beaux jours. Magique.

Julien Allano est natif du Vaucluse, un poil plus au sud, a travaillé chez Michel Truchon (Sauveterre-de-Rouergue), chez Bardot à La Mirande à Vaison, et chez des étoilés.
Élevé aux plats de famille par sa grand-mère, il a su créer une cuisine très personnelle, réfléchie mais spontanée, et c’est cela qui lui donne cette étincelle. Il a une grande exigence des produits autour de lui dans sa région, respecte au mieux les saisons, et possède l’amour du travail bien fait. Une cuisine joyeuse et souriante… comme lui.

Pour Food saga, il a accepté de réaliser l’agneau pascal. Une tradition qui lui tient à cœur et qu’il soigne particulièrement. Il suffit de voir la pièce d’agneau sortir de son four pour croire soudain au miracle de la Pâque !

Hôtel Restaurant Le Clair de la Plume
2, place du Mail
26230 Grignan
Tél : 04 75 91 81 30
www.clairplume.com
info@clairplume.com
Fermé lundi et mardi

Le Bistrot Chapouton
200 route de Montélimar
26230 Grignan
Tél : 04 75 00 01 01
www.chapouton.com
Fermé du 7 janvier au 10 février
Fermé mardi soir, mercredi soir & jeudi

Easter lamb
Eternal symbol of Easter meal.

Chef : Julien Allano – Le Clair de la Plume (*Michelin) – Grignan (Drôme)

Few recipes, in the history of cooking, are able to boast about existing for such a long time through the centuries, beginning with the Good Book. The story of man and lamb begins with the Jews families crossing the Red Sea and scarifying lambs before doing it. Later on, Moïse and Aaron decided that, for Easter, every house should sacrified a lamb at sunset, eat it the same night, roasted, with unleavened bread and sour herbs.

Christianity took this symbol going to associate the sacrifice of the lamb with the sacrifice of Jesus Christ. Easter in the old days was named “Feast of the Easter lamb”.

This religious ritual continued through centuries, especially in south Europa, and mainly in the south of France. In the villages, from Middle Age till XVIIIth century, the lamb was roasted in the bakery oven and everyone took a piece of it. A convivial and tasty sharing !

These easter meals are still very common in Provence where the lamb leg is called menoun, cooked in the oven with olive oil and thyme. In Corsica, a proverb says it all : « Caprettu natale, agnellu pasquale » “kid for Christmas, lamb for Easter”.

Louis XIV, the perfect gourmet, never miss the easter lamb which was served as “Royal lamb”.

Shoulder or leg lamb, you have the choice. The chef cooks mainly the Sisteron lamb from Provence. In the beautiful village of Grigan, famous because of the Marquise de Sévigné who came here to visit her daughter, his restaurant is the place to be for many gourmets all over France. Newly opened, the “Bistrot Chapouton”, is always full. It is true that the man is very nice, friendly, and has a lot of talent as a cook.

His house, an ancient residence of Canada ambassador in France at the beginning of last century, has kept the style of this period. A garden surrounded by a small wall with bars, gravel alleys, and a few tables under the trees. The restaurant is on a terrace under a gazebo in front of the garden. Magic.

Julien Allano was born in Vaucluse department, down south, and has worked with Michel Truchon (Sauveterre-de-Rouergue), with Bardot at La Mirande in Vaison, and with different star Michelin chefs. Educated to classical cooking by his grandmother, he then developed a very personal style of cooking, thoughtful but spontaneous, and all this give him a twinkle in the eyes. He has a great experience of the products growing in his area, is respectful of the seasons, and loves a well-done work. A joyful and cheerful cooking… like him.

For Food saga, he agreed to cook the Easter lamb. He likes this traditional meal and he takes care over it. Suffice to see the piece of lamb coming out of the oven to suddenly believe in the miracle of Easter.

Hôtel Restaurant Le Clair de la Plume
2, place du Mail
26230 Grignan
Tél : 04 75 91 81 30
www.clairplume.com
info@clairplume.com
Fermé lundi et mardi

Le Bistrot Chapouton
200 route de Montélimar
26230 Grignan
Tél : 04 75 00 01 01
www.chapouton.com
Fermé du 7 janvier au 10 février
Fermé mardi soir, mercredi soir & jeudi

Copy link
Powered by Social Snap